Les coulisses de “Les Fous” de Marc Chalvin

0
101
Aujourd’hui, nous recevons Marc Chalvin, auteur de “Les Fous” publiés aux éditions Comics Trip !, éditeur-partenaire de Projets BD.
Projets BD : Bonjour Marc. Première question, quel(s) matériels utilises-tu ? 
Marc Chalvin : J’utilise du papier A4 “photocopieuse” pour les dessins noir et blanc. J’utilise un feutre très standard (le “papermate”). J’utilise aussi le bic car j’aime bien son trait. J’ai découvert aussi les feutres japonais pour le graphisme, ils sont extras ! Je ne connais pas leur nom car tout est ecrit en japonais (peut-être le WS-BH 150) ! Ensuite je scanne et met la couleur avec Photoshop. Mais de plus en plus si je veux faire de la couleur, je prends du papier aquarelle et je fais les couleurs en direct (encre ekoline ou aquarelle).
Je travaille à toute heure mais avec une préférence pour la nuit entre 22h et 2h…
PBD : Peux-tu nous expliquer l’origine de l’album, l’idée de départ ?
MC : Il y a longtemps, on m’a demandé d’illustrer un bouquin sur la psychanalyse… Du coup, j’ai imaginé ces deux petits fous et je n’ai jamais cessé de leur inventer des histoires simples et visuelles. J’ai toujours été attiré par les histoires sans paroles
PBD : As-tu le sentiment qu’il y a un public spécial pour les albums de strips ?
MC : Non. En France contrairement aux Etats-Unis (ou aux pays anglo-saxons) nous n’avons pas la culture du strips. Les éditeurs ne publient pas de strips parce qu’ils ne les vendent pas et/ou ne savent pas les vendre. Il faut dire qu’il n’y a quasiment plus de journaux pour caser des strips. Et la tradition française de la BD, c’est la planche.
PBD : La colorisation est limitée à quelques couleurs. Pour quelle(s) raison(s) as-tu choisi ce parti pris ? 
MC : Pour l’efficacité du visuel. Les Fous ne sont pas dans la réalité. Il leur fallait un univers visuel à eux. L’idée des personnages blancs, chapeaux rouges, fond unicolore, permet une meilleure lecture et une meilleure appropriation des personnages (et il y a un hommage plus ou moins conscient ou insconscient au dessin animée “la linea” qui était aussi en monochrome).
PBD : As-tu réalisé des character’s design ou du moins des recherches poussées pour tes personnages ? 
MC : Non. La forme des personnages (petits gros nez avec entonnoir) est venu très rapidement, spontanément. Puis avec les années, j’ai affiné le graphisme.
 
PBD : As-tu choisi le format strip parce que le ton de ta série l’imposait ? Autrement dit, imagines-tu la série dans le format d’une planche ? 
MC : Le format 4 cases s’est rapidement imposé parce que je ne voyais pas l’intérêt de “diluer” les gags. Je viens du dessin de presse et j’aime travailler sur des formats courts.
Merci à Marc Chalvin et rendez-vous sur le site de http://www.comics-trip.com pour acheter votre album des Fous.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

BD.Strip.Illustration

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.