Slugs, Snails & Dinos – Scène 2. Duel

Please s'identifierous'inscrire to like posts.
BD. Strip. Illustration.

Deuxième épisode de SSD ! Vos commentaires et partages sont les bienvenus !

12 commentaires sur “Slugs, Snails & Dinos – Scène 2. Duel

  1. Très bon, très beau, très propre. Je suis ultra fan des escargots ! Bon par contre, c’est dur à charger quand on habite à la campagne avec une connexion limitée…

  2. C’est une chouette série et je me réjouis de voir quelles nouvelles âneries tes protagonistes vont inventer la prochaine fois! Je trouve que le contraste entre la shérif impassible et “l’apprenti” paniqué fonctionne très bien dans cette épisode (les sourcils au-dessus de la tête rendent le lézard très expressif). Et le contraste graphique entre les gris et les couleurs bien pétantes, ça donne! Par contre une question me taraude: pourquoi ce titre? OK, on voit bien les snails fluo :o) …

    • Salut Dess :
      – “Slugs” a plusieurs traductions : ça peut vouloir dire limace, balle, fusils, petit verre d’alcool… Pleins de trucs qui sont (ou qui seront) présents dans la série.
      – Concernant les Dinos, on en a pas encore vu (sauf un, un peu caché, je vous laisse chercher :p). J’en parle un peu dans l’épisode 3 🙂

      Globalement, l’idée c’est de suivre nos “héros” dans leur quotidien et en découvrir un peu plus sur eux et sur leur environnement à chaque fois. J’aurais peut-être dû faire un épisode qui résume bien la situation en premier, mais l’idée de la série n’est venue qu’après avoir déjà bien avancé sur l’épisode 1.

      En tous cas merci pour le retour.

  3. C’est vraiment bien rythmé et drôle. Ca se laisse lire et les dialogues ont du punch. Bonne continuation, je vais suivre de toute façon.

  4. Génial ! Les dialogues fonctionnent vraiment très bien. Et c’est très chouette, cette ambiance grisée avec les persos très clairs, ça donne un univers rétro très sympa. Bravo !

  5. Bon, je n’ajouterai pas grand chose, sinon que ça m’amuse toujours. C’est vrai que tu uses pas mal du copier / coller, mais c’est de bonne guerre, le dessin reste bien, et les variations évitent la monotonie.

    • J’ai longtemps considéré le copier/coller comme un outil de fainéant. Puis quand j’ai commencé cette série, j’avais envie de publier chaque un épisode complet (soit 8 strips). Du coup, le copier/coller s’est vite imposé. Et puis malgré ça, je mets plus de 100h à pondre chaque épisode, donc je n’ai plus aucun scrupule 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.