2e Quinzaine des éditeurs : du 1er au 15.12.2020
BD. Strip. Illustration. Vidéo Actualités Dossiers Publiez !

Le financement participatif vu par Ayaluna

Please s'identifierous'inscrire to like posts.
Dossiers
Episode suiv.

Vous êtes nombreux-ses à avoir un tipeee, un projet sur une plateforme participative ou d’autres sites de financement participatif vous permettant de publier par vous-mêmes votre projet BD. Alors nous avons voulu demander à Ayaluna de nous parler du sien et, par la même occasion, de vous laisser lui poser toutes vos questions sur les coulisses d’une telle campagne.

Bonjour à toutes et tous ! Je suis Ayaluna et aujourd’hui je vais vous parler de mon expérience des campagnes de financement participatif.
J’ai, en ce moment-même, une campagne en cours pour mon manga : Génération Y.

Qu’est-ce qu’une campagne de financement participatif ?

Il existe plusieurs plateformes, à ma connaissance les plus connues sont Ulule et Kickstarter.
Le principe est le suivant : Vous fixez un montant ou un nombre de participations et vous proposez des contributions, exclusives de préférences, à ceux qui vous envoient de l’argent.
Par exemple, pour 15 euros, vous pouvez recevoir le livre dédicacé, et à 20 euros vous recevez une illustration en plus, etc.
Vous fixez vous même la date de fin de la campagne, et si vous arrivez à votre objectif, vous recevez l’argent à la fin de l’échéance.
Si, par malheur, vous n’obtenez pas le montant demandé, chaque contributeur reçoit son argent de retour et votre projet est annulé.
La raison pour laquelle la plupart des gens passent par ce biais est que ça permet de financer des choses qu’ils n’auraient pas réussi à payer seuls. En l’occurence, grâce au financement, j’ai l’opportunité de faire imprimer mon manga chez un imprimeur professionnel, avec jaquette de qualité, et de le traduire en anglais (d’ailleurs, ma campagne propose également aux anglophones de participer).

Comment organiser une telle campagne ?

Si vous voulez vous lancer dans l’aventure, il faut bien réfléchir en amont.
Il est essentiel de bien calculer le prix de fabrication de votre travail, et d’y ajouter les frais de port.
Calculez aussi le prix de production des autres contributions que vous allez faire, comme des badges ou des marque pages.
A savoir : Le site sur lequel vous avez lancé votre campagne prend une commission et si vous acceptez les paiements paypal, ils prennent un petit pourcentage aussi.

En résumé :

prix du produit + prix des goodies + prix d’envoi + pourcentage du site + pourcentage paypal

Voici un exemple de ma propre campagne.

A partir de là, vous savez combien demander et à combien mettre chaque contribution.

Vous pouvez bien évidement compter vos heures de travail dans le montant, mais ne soyez pas trop gourmand : mieux vaut demander 2000 euros et les avoir que 3000 euros et ne rien recevoir à la fin parce qu’il vous aura manqué quelques contributeurs !

Forces et craintes

Je ne vais pas vous mentir, il y a toujours de gros moments de doute avant et pendant une campagne. D’abord, elle doit sortir de la couveuse avec les premiers contributeurs, puis on doit faire une communication quotidienne pour ramener du monde et enfin, croiser les doigts pour que ça intéresse les gens.

N’hésitez pas à créer des paliers intéressants pour motiver vos contributeurs à en parler !
Par exemple, à 150 %, ils reçoivent tous un marque page en plus.

L’essentiel, c’est vraiment la communication : il faut inonder ses réseaux sociaux, contacter la presse, des influenceurs, des youtubeurs, tout le monde doit en parler. C’est probablement le travail le plus difficile.

Là où j’ai le plus de mal, c’est quand rien ne se passe pendant plusieurs jours, parce que les doutes reviennent en force et je me ronge les ongles (et c’est mal). Mais en vérité, l’explication est simple : il y a forcément un grand engouement au début, puis un creux vers le milieu de la campagne, et enfin une nouvelle vague juste avant la fin. Ne désespérez pas, rien n’est perdu jusqu’à la dernière seconde 😀

Une fois la campagne terminée, il faut envoyer toutes les contributions aux généreux donateurs en les remerciant mille fois. C’est un énorme travail également.
Et voilà, vous pouvez souffler !

J’espère que tout ça vous aura aidé, n’hésitez pas à venir voir ma campagne, toute aide est la bienvenue : https://fr.ulule.com/generation-y/

Cette publication est aimée par les auteur.e.s suivant.e.s :

2 commentaires sur “Le financement participatif vu par Ayaluna

  1. Et bien merci Ayaluna pour ce post sur le financement participatif. C’était très instructif, mais j’ai une question. J’ai pas encore eu l’occasion de lire les pages que tu laisse gratuitement à la lecture (mais je vais le faire rapidement promis et si ça me plait pourquoi pas passer commande si c’est toujours possible), j’ai la sensation que ton projet au moment ou tu fait ta campagne est abouti et complétement terminé ou est-ce qu’une impression ?

  2. Bonjour Hatjan Krapô ! Désolée je n’avais pas vu ton commentaire. En effet, il est terminé. Mais je n’ai pas posté le dernier chapitre, je le garde exclusivement pour ceux qui achètent le tome. Et le tome suivant ne sera pas posté en ligne avant un bon moment aussi 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

S'identifier

Mot de passe oublié ?

Vous n'avez pas de compte ? S'inscrire

Mot de passe oublié ?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

S'identifier

Privacy Policy

Add to Collection

No Collections

Here you'll find all collections you've created before.